La douleur thoracique : causes et traitements

 

 

La douleur thoracique désigne toute sensation pénible, localisée dans la zone du thorax.

La gravité de ses douleurs dépend généralement, de la pathologie en cause.

Le thorax est formé d’une cage thoracique limitée par le rachis dorsal en arrière, par le sternum en avant, et fermée par le diaphragme dans sa partie inférieure.

Cette cage thoracique contient des organes respiratoires (poumons entourés de la plèvre, la trachée (conduit musculo-cartilagineux de l’appareil respiratoire faisant communiquer le larynx avec les bronches) et les bronches), des organes digestifs (l’oesophage), et des organes cardio-vasculaires (les vaisseaux veineux et artériels et le cœur).

Chez l’adulte, la douleur thoracique se déclenche par des douleurs abdominales, une infection pulmonaire, un problème neurologique, et par un malaise.

 

  Les signes qui doivent vous alerter :

Une douleur brutale qui dure plus de cinq minutes, elle ne disparaît ni au repos, ni après la prise de trinitrine (médicament exerçant principalement une dilatation et une action antispasmodique au niveau des artères coronaires), elle s’étend vers votre mâchoire, votre abdomen, votre cou, votre dos et votre bras.

Mais aussi, si vous êtes essoufflé, vous ressentez une faiblesse inhabituelle, vous présentez des sueurs, des angoisses, des vertiges, et si vous avez un rythme cardiaque irrégulier.

Dans ce cas, il est nécessaire de visiter un médecin ou même d’appeler l’urgence.

 

  Les causes de la douleur thoracique :

Les douleurs pariétales (au niveau du paroi du thorax) : il peut s’agir, dans ce cas, de douleurs musculaires, d’une fracture de côte, de douleurs de cartilages des côtes, d’un zona, ou d’une atteinte des articulations entre les clavicules et le sternum.

Les douleurs thoraciques d’origine cardio-vasculaire : une embolie pulmonaire, une angine de poitrine, un infarctus de myocarde, une rupture d’un anévrysme de l’aorte, ou une inflammation de l’enveloppe du cœur (péricardite).

Les douleurs thoraciques d’origine pulmonaire : ces douleurs peuvent être dues à une inflammation de la plèvre (membrane qui entoure les poumons et qui se compose de deux feuillets accolés), pneumothorax, ou à une infection pulmonaire.

–  Les douleurs thoraciques d’origine digestive : ce sont des douleurs qui surviennent lors d’un reflux gastro-oesophagien.

Les douleurs thoraciques d’origine psychologique : elles sont fréquentes dans les états dépressifs et dans la crise d’angoisse.

Certaines douleurs thoraciques nécessitent une hospitalisation urgente, vu qu’elles sont provoquées par des affections.

Toute douleur thoracique nécessite un avis médical.

En cas de pneumothorax, péricardite, infarctus de myocarde, dissection de l’aorte ou d’embolie pulmonaire, Filiassur assurance met à votre disposition une prise en charge spécialisée.

  Médicament :

Il existe trois types de médicaments antalgiques, qui sont l’aspirine, le paracétamol et les anti-inflammatoires non-stéroïdiens.

Faites attention, il ne faut pas associer les anti-inflammatoires à l’aspirine.

Pour bien utiliser un médicament, pensez à respecter, la dose maximale quotidienne, la posologie (la quantité recommandée) et un intervalle de temps suffisant entre deux prises.

Le non-respect de ces règles, peut entraîner un risque de surdosage, notamment des complications.

Tous ces médicaments seront remboursés jusqu’à 80 % par Filiassur assurance.